Comment savoir si mon tissu est inflammable ?

Mon tissu est-il résistant au feu ou non ? Respecte-t-il les normes européennes en vigueur et comment décoder ces différentes normes ?

Il existe de très nombreux tests de résistance au feu pour le tissu, le cuir et le simili. Ce n’est pas toujours facile d’y voir clair. Nous allons essayer de vous simplifier un peu la tâche. Focus sur les tests non feu.

Le classement feu M et B

En Belgique, en France et au Luxembourg, la norme au feu la plus répandue est le classement feu « M ». L’Allemagne se sert du classement « B », qui est aussi la norme européenne. La nome « B » fonctionne exactement de la même manière que la norme « M ».

Les catégories

M0: Incombustible

M1: Ininflammable

M2: Difficilement inflammable

M3: Moyennement inflammable

M4 Facilement inflammable

(À noter donc que pour avoir la norme européenne « B », il suffit de remplacer le M par un B)

Les normes en détails

La norme M0

Quand une flamme est posée sur une matière de norme M0, il n’y a pas de combustion, pas de fumée, pas de coulée, la matière ne fond pas.

Il s’agit dont de la catégorie la plus forte, mais elle est aussi très difficile à obtenir (voire inexistante) pour du tissu, du simili ou du cuir d’ameublement ou de décoration. On l’utilise essentiellement pour des applications techniques.

Par exemple, dans nos ateliers, nous nous en servons pour emballer des carcasses de sièges d’avion (avant le recouvrement en cuir).

Nous n’allons pas nous y attarder, mais c’est intéressant de savoir que ce type de tissu incombustible existe si vous en avez le besoin technique.

La norme M1

Quand une flamme est posée sur une matière à la norme M1, la combustion est très difficile à obtenir, il y a bien combustion mais la matière ne prend pas feu. Il n’y a pas de formation de flammes ou de gouttelettes.

Cette norme est considérée comme LA grande référence pour les lieux publics comme les hôtels, les restaurants, les transports (bien que les transports possèdent leurs propres normes), l’industrie, les bureaux, les hôpitaux, ou encore les bâtiments de grandes hauteurs.

Cette classification M1 n’est pas simple à obtenir, le choix de la classe M1 est évidemment une sécurité mais elle réduit le champ des possibilités en termes de décoration. S’il y a une vaste gamme de tissus, les simili cuir avec la norme M1 sont beaucoup plus rares !

La norme M2

Lorsqu’une flamme est posée sur une matière à la norme M2, la combustion est difficile à obtenir, la matière se consume et il peut y avoir la formation de gouttelettes.

Difficilement inflammable, cette norme est également utilisée dans les lieux publics en fonction de la norme demandée par la zone de pompier.

Les normes M3 et M4

Lorsqu’une flamme est posée sur une matière à la norme M3 ou M4, la combustion est plutôt rapide, il peut y avoir la formation de gouttelettes de feu et d’unxe fumée importante.

Ces deux normes ne sont pas utilisées (ou du moins pas indiquées) dans les matières tissu, simili cuir et cuir. Nous n’allons donc pas nous y attarder. Il faut juste savoir que les mousses de garnissage anti-feu répondent généralement à la norme M4. Il n’existe pas de mousse pour le rembourrage de mobilier aux normes M1 ou M2, c’est la finition (le tissu, le cuir ou le simili cuir) qui servira de barrière contre le feu (c’est pour ça que nous protégeons les sièges d’avion avec du M0)

En conclusion, il est important de bien sélectionner sa matière suivant l’utilisation qu’on en a et la norme feu en vigueur.

La norme Européenne EN1021 partie 1 & 2

C’est le test non feu le plus courant, on le retrouve dans énormément de collections.

Pour réaliser la partie 1 du test, on dépose une cigarette allumée à la jonction entre l’assise et le dossier d’un siège. On attend la fin de la combustion de la cigarette et on observe le résultat du test.

Dans la partie 2, on simule l’allumage d’une allumette avec une flamme au butane, on enlève ensuite la flamme et on observe le comportement de la matière pendant 2 minutes. Cela permet de voir si la matière se consume et s’étouffe ou si la matière prend feu.

Pour pouvoir valider la norme EN1021, on vérifie que la matière ne s’est pas enflammée à la suite de ces deux tests.

Norme BS 5867 British Standards (en Grande Bretagne)

Évidemment cette norme ne concerne plus notre marché européen, mais il est important de savoir ce qu’elle existe et ce qu’elle veut dire. En effet, beaucoup de matières sont produites en Grande Bretagne.

Une flamme est appliquée à un tissu orienté verticalement afin de déterminer le comportement d’inflammation et on étudie le résultat sur le tissu, le cuir ou le simili cuir.

Peut-on ignifuger une matière déjà placée ?

Il est possible d’ignifuger des tissus avec des traitements en aérosols. Ces traitements sont des barrières de surface qui peuvent disparaître avec les lavages et les frottements répétés. Ces traitements sont en principe incolores et inodores mais il faut toujours réaliser un test sur un échantillon pour bien s’en assurer.

Vous souhaitez en savoir plus sur les nombreuses autres normes anti feu ? Nous vous conseillons d’aller visiter le site de FR-One www.fr-one.com

Prêt à transformer votre espace ?

Contactez notre équipe et créons ensemble votre projet selon vos désirs et besoins.